Nos prestations

Relation Humaines 

Recrutement

Depuis 1979 et avec plus de 300 missions par an, l’expérience démontre que recruter relève d’un processus dont la faiblesse d’une seule étape entame l’issue finale. Chaque étape conduit à mieux cerner compétences et savoirs, comportements, manières de vivre et d’agir. Sans compatibilité sur cet essentiel, point de collaboration profitable à moyens termes, tout l’art du recrutement est là. Il demande d’identifier les caractéristiques des entreprises et des hommes puis les de amener en coïncidence, essence de la réussite.

Bilan et évaluation 

Tout ne peut pas être dit, révélé entre collaborateurs et l’entreprise. Question de confidentialité, de pudeur et de préservation des intérêts. Dans de nombreux cas un tiers neutre professionnel ira plus loin, aux racines pour ré-éclairer l’avenir et le rendre de nouveau profitable pour les deux parties.

Formation

Science et expérience réunies, Praxion puise dans sa longue pratique des métiers et de la formation intra-entreprise, sur mesure. Une formation réussie enclenche de nouveaux réflexes par l’apport cognitif et par l’exercice.

Etude de salaires

Par le biais des centaines de missions menées chaque année, Praxion produit un panorama des rémunérations pratiquées ainsi que de leurs évolutions, preuve par l’action et le terrain, ici délivrée.

Pour plus de réponses voire la grille de salaire.

Développement 

Audit en organisation

Etat des lieux-restitution-appropriation-plans d’actions- mise en œuvre et quelques fois pour alimenter la réflexion, études de marché.

Pilotage de cession

Par manque d’adéquation aux attentes des repreneurs, chaque année 10 à 15 000 entreprises disparaissent et pratiquement aucune cession n’atteint le meilleur prix et/ou n’évite un surcroit indu de risques post-cession.

Réussir à céder son entreprise, au meilleur prix s’anticipe, se pilote. Vous pouvez retrouver ici les Conseils d’un professionnel

Recherche d’acquisition

Les repreneurs ne manquent pas, font défaut les entreprises « reprenables ». La compétition est rude. Il existe une manière de faire pour accaparer la bonne cible, que Praxion maitrise.

Management de transition

Souvent il est impossible de faire changer par un manager en place car faire changer demande :

  • Un surdimenssionnement managerial
  • Une technique et une posture. Marin de grande houle n’est pas celui d’alizés.
  • De ne pas avoir d’avenir au delà du changement abouti. En effet le changement dérange tant que le manager finit par trop déplaire. Quand un bon manager de transition part plus de 50% des collaborateurs en sont heureux même si un an après tous le regrettent.